À l’heure de l’urgence climatique, l’habitat écologique séduit chaque année de plus en plus de familles. Habiter un lieu sain pour l’Homme et pour l’environnement apparait primordial pour bon nombre de propriétaires désireux d’adopter un mode de vie plus écolo, que ce soit en rénovant de l’ancien bâti, ou en se tournant vers la construction écologique. Mais pour ceux qui désirent se lancer, le chemin vers l’écoconstruction peut sembler semé d’embuches : trouver les bons intervenants, s’informer sur les différentes techniques et méthodes qui existent, réunir des bénévoles désireux de s’investir, prévoir les différentes étapes des travaux,… Les porteurs de projet sont souvent démunis face à l’ampleur de la tâche et au peu d’information circulant à ce sujet. C’est à partir de ce constat qu’est né Twiza, le premier réseau français de l’éco-construction. Cette plateforme communautaire a pour but de mettre en relation ceux qui souhaitent se lancer dans l’habitat écologique et les experts et bénévoles à même de pouvoir les aider. Focus sur une initiative qui met ainsi la solidarité au centre de l’écoconstruction.

En France, le parc immobiliser émet 22,8 % des gaz à effet de serre, émissions indirectes comprises. Et sur le territoire européen, ce secteur représente plus d’un tiers des émissions et près de 40% de la consommation d’énergie de l’UE. Ce sont plus de 220 millions de bâtiments européens, construits avant 2001, qui nécessiteraient une rénovation. Si aujourd’hui l’impact du secteur immobilier sur l’environnement n’est plus à démontrer, la transition énergétique dans ce domaine peine à se mettre en place. L’année dernière, le taux de rénovation énergétique moyen du parc immobiliser n’était que de 1% par an dans l’UE.

Le secteur de l’immobilier responsable de plus d’un tiers de émissions de gaz à effet de serre

Pourtant, de plus en plus de particuliers se montrent séduits par l’habitat écologique. A l’heure où l’urgence climatique s’amplifie et que beaucoup souhaitent en finir avec le gaspillage de l’énergie et des ressources pour mieux protéger l’environnement, la rénovation des bâtiments apparait pour beaucoup comme une solution pour vivre mieux et plus en accord avec ses valeurs. Mais la transition écologique des bâtiments ne se limite pas à la rénovation de l’existant. Il est aussi possible de construire directement des logements éco-responsables. Bref, les solutions sont multiples pour ceux qui désirent se lancer dans l’aventure de l’éco-habitat : on peut ainsi bâtir, rénover, aménager des lieux de vie, à la fois sains, économes et écologiques

L’écoconstruction séduit de plus en plus de familles. – Crédit : Twiza

C’est aussi le constat qu’à dresser Cédric Daniel, fondateur du réseau Twiza, sur FranceInter : « les gens ont de plus en plus envie que leur maison soit performante, qu’elle ne consomme pas trop en hiver mais aussi qu’elle ne chauffe pas trop en été, que la sensation de confort soit agréable. Et dans ce contexte, lorsque l’on commence à comparer des solutions techniques, les solutions respectueuses de l’environnement marquent beaucoup plus de points que ce que nous appelons le conventionnel ». Mais pour les convaincus, la mise en pratique de ce projet peut parfois sembler décourageante.

Tout est plus dur à trouver si on veut faire écologique

Entre la recherche des partenaires compétents et spécialisés, l’auto-formation aux techniques de construction écologiques, la fédération d’un réseau autour de son projet,… Nombreux sont les obstacles qui peuvent se dresser devant ces nouveaux porteurs de projet. Et oui, lorsqu’on se lance dans l’éco-construction, on se retrouve bien souvent seul. « Tout est plus dur à trouver si l’on veut faire écologique », expliquent ainsi le fondateur de Twiza.

C’est la raison qui a poussé Cédric Daniel, ingénieur de formation investi dans la transition écologique, à fonder le premier réseau social de l’habitat écologique et participatif. Twiza, c’est donc une plateforme communautaire qui a pour but de mettre en relation ceux qui souhaitent se lancer dans l’habitat écologique et les experts et bénévoles à même de pouvoir les aider. Ainsi, tout le monde y trouve son compte : en tant que particulier, vous pouvez publier une annonce sur Twiza pour inviter ceux qui le souhaitent à venir vous aider sur votre chantier, en échange de quoi ils observeront de nouvelles compétences en matière de construction écologique tout en les appliquant directement en pratique.

Les bénévoles pourront repartir avec l’acquisition de nouveaux savoirs (et savoirs-faire!) pour à leur tour se lancer dans un projet personnel. – Crédit : Twiza

Ces bénévoles pourront alors repartir avec l’acquisition de nouveaux savoirs (et savoirs-faire!) pour à leur tour se lancer dans un projet personnel, ou simplement découvrir de nouvelles méthodes de construction et profiter d’un temps d’échange et collectif. Ainsi, Cédric Daniel et les deux amis avec qui il a fondé le réseau sont unanimes : « Twiza est une équipe de passionnés, qui partage une vision et des valeurs. Faciliter la vie des gens qui veulent faire du bâtiment avec bon sens et changer profondément les choses. », confie-t-il au magazine Bio à la Une.

Une plateforme d’entraide exclusivement dédiée à l’habitat écologique

Depuis son lancement en 2014, la plateforme ne cesse de croître et rassemble déjà plus de 55 000 membres. 267 chantiers ont ainsi déjà été réalisés grâce à ce réseau rejoint par 234 professionnels et associations, qui proposent à leur tour leurs services afin d’assurer une suivi technique et professionnel des travaux. Porteurs de projets, particuliers, étudiants, professionnels, associations, centres de formations : Twiza permet ainsi la rencontre entre les différents acteurs nécessaire à un chantier d’éco-construction bien réussi.

Twiza permet ainsi la rencontre entre les différents acteurs nécessaire à un chantier d’éco-construction bien réussi. Crédit : Twiza

Le réseau porte donc des valeurs d’entraide, de partage et de mise en oeuvre des techniques de construction d’intérêt écologique ou patrimonial. Il favorise le lien social et la montée en compétences par la diffusion des savoir-faire. En pratique, tous types de chantiers sont confondus : de la rénovation d’une ferme jusqu’à la construction d’un earthship en passant la réalisation d’enduit intérieur en terre-paille ou en torchis, les expériences proposées sont nombreuses et un moteur de recherche présent sur le site internet permet d’affiner la sélection par critères (situation géographique, typologie du chantier, système constructif, pré-requis pour y participer…).

L’éco-construction apparait ainsi comme une vraie tendance de société qui s’inscrit plus largement dans l’urgence d’une transition écologique globale et radicale. Trois principes de base demeurent au coeur de ce mouvement : l’économie d’énergies, la protection de la santé de ceux qui construisent, des riverains, des habitants et des générations futures et bien sûr le respect de l’environnement. Twiza réussit le pari d’y apporter davantage de solidarité et amplifie ainsi le réseau des personnes prêtes à passer à l’action et à initier un changement plus que nécessaire dans le secteur de la construction.

L.A.

L’équipe derrière Twiza. Crédit : Twiza

Sources :

  • https://fr.twiza.org/un-reseau-dedie-a-lhabitat-sain,pa99.html
  • https://fr.twiza.org/Edelweiss.Upload/tinymce/pages/PRESSE/2018%2008%20CP%20Twiza.pdf
  • https://www.constructioncayola.com/batiment/article/2021/06/14/134896/reseau-twiza-diffuse-des-connaissances-sur-ecoconstruction
  • https://www.wedemain.fr/decouvrir/twiza-le-woofing-de-l-ecoconstruction_a4134-html/
  • https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/35762/benevoles-vous-aident-construire-maison-ecolo
  • https://www.franceinter.fr/emissions/l-urbanisme-demain/l-urbanisme-demain-24-octobre-2020
  • https://www.actu-environnement.com/ae/news/commission-europeenne-strategie-vague-renovations-35-millions-batiments-2030-36308.php4
Donation