« Ayez peur du capitalisme, pas des robots » estime Stephen Hawking

    Stephen Hawking, le brillant physicien et cosmologiste britannique, s’est récemment exprimé sur le capitalisme. Selon lui, l’apocalypse économique ne viendra pas des robots et de la technique, mais de l’avidité des Hommes.

    Dans une session exceptionnelle de questions/réponses organisée par le site Reddit.com, Stephen Hawking a eu l’occasion de répondre à certaines interrogations des internautes sur l’état de la société. Une question qui soulève les pires craintes de nombreux citoyens lui a été posée : Nous développons sans cesse des technologies d’automatisation des processus de production, entendez, des robots. Ne va-t-on pas, de ce fait, vers un effondrement de l’économie et une explosion du chômage ? À cette question pertinente, Stephen Hawking répond avec beaucoup de rationalité, mettant le système économique en cause, pas la technologie.

    robot_taking_care_of_elderly

    « Si les machines produisent tout ce que nous avons besoin, le résultat dépendra de la façon dont les richesses sont distribuées. » En effet, le fait même de la complexité technique est le souhait naturel et humain de faciliter une tâche pour la produire avec moins d’effort. Mais en matière d’économie, l’effort est perçu comme un coût pour les détenteurs de capitaux. Ainsi, dans un monde où les richesses s’accumulent, permettant certains investissements dans des technologies nouvelles qui remplacent l’humain, le non-travail (part d’inactivité) semble inévitable à moins d’entrainer une croissance toujours plus forte.

    Ainsi, le scientifique estime que l’inégalité économique va monter en flèche avec l’automatisation des emplois dans le cadre où les détenteurs de capitaux refuseraient de partager le fruit de la production de ces machines. « Tout le monde peut jouir d’une vie luxueuse faite de loisirs si la richesse produite par une machine est partagée, ou alors, la plupart des gens peuvent finir misérablement pauvres si les propriétaires de ces machines organisent avec succès leur lobbying contre la redistribution des richesses. » explique-t-il. Mais sa vision de l’avenir est plutôt pessimiste à la vue de l’économie triomphante : « Jusqu’à présent, la tendance semble être à la deuxième option, avec une technologie qui entraine de plus en plus d’inégalités. » Ainsi, les robots trouveront leur place dans l’humanité si ceux qui les créent sont contraints par la collectivité à redistribuer une partie des richesses produites par ces machines.

    Revoir : Dites Adieu à votre travail, un robot vous remplacera

    robots


    Source : huffingtonpost.com / reddit.com / Image crédit : MoviePilot.com