Découvrez les acteurs du changement pendant la Fête des possibles

#cestpossible ! S’inscrivant dans le mouvement de la pensée positive, La Fête des possibles, organisée en septembre à l’initiative du Collectif pour la transition citoyenne, propose l’espace de quelques jours de mettre en valeur les alternatives citoyennes existantes. L’objectif ? Faire converger les habitant.e.s vers les initiatives qui égrainent d’ores et déjà leurs quartiers et leur faire découvrir les acteurs de la vie locale.

Du 18 au 30 septembre 2017, pendant La Fête des possibles, Le collectif pour la transition citoyenne propose aux citoyen.ne.s de découvrir les acteurs de la transition qui existent près de chez eux, en France et en Belgique. Toutes ces initiatives seront exposées pour faire passer un message résolument positif : « C’est possible de manger bio et à moindre coût, c’est possible de se déplacer au quotidien sans polluer, c’est possible de produire sa propre électricité renouvelable, etc. »

« Nous sommes des milliers à agir pour construire une société plus juste »

Le Collectif pour la transition citoyenne s’est constitué il y a environ 5 ans. Il s’agit d’un regroupement d’acteurs (associations, entreprises issues de l’économie sociale et solidaire, médias…) qui participent, chacun à leur manière, à faire évoluer le paradigme social dans lequel nous vivons. Parmi  les membres on trouve Les amis de la terre, Bio Consom’acteurs, Enercoop ou encore Attac. Auparavant, le collectif organisait de manière annuelle La journée de la transition citoyenne. Pour participer aux évènements de cette année, il suffit de se rendre sur la Carte des Possibles en ligne. Les porteurs-ses d’initiatives peuvent alors soumettre leur événement sur la carte et les curieux.ses peuvent prendre rendez-vous avec l’événement le plus proche de chez eux.

Les alternatives sont déjà bien plus nombreuses qu’on ne le pense. « Nous sommes des milliers à agir pour construire une société plus juste, plus durable. Des projets existent depuis des années déjà et ont fait leurs preuves. D’autres se créent et se multiplient, sur différentes thématiques, à différentes échelles, et embellissent notre société jour après jour. La Fête des Possibles est là pour montrer ce phénomène et inviter tous les citoyen.ne.s français-es et belges à découvrir ces porteurs de projets et initiatives »,  nous explique Edouard Marchal, chargé de communication pour cet évènement.

« Il existe d’ores et déjà des alternatives sur le territoire »

Citoyen.nes, artisans, entreprise locales et associations auront l’occasion de présenter des projets qui permettent de préserver l’environnement et de réduire les inégalités afin de penser la société en dehors des structures sociales existantes. Ces journées se feront sous un mot d’ordre, la convivialité, insiste Edouard : « C’est un moment festif où chacun et chacune d’entre nous est invité à rejoindre le rendez-vous près de chez soi pour découvrir, sans a priori, une initiative qui embellit notre société. »

De l’optimisme et des exemples, on en a besoin. À l’occasion des élections présidentielles et les législatives, note Edouard, une bonne partie de la population a été déçue par les résultats et la manière dont les débats se sont déroulés. Cependant, souligne-t-il, la Fête des possibles est là pour montrer qu’il n’est pas nécessaire d’attendre l’échéance des prochaines élections pour changer le monde. Au contraire, chacun peut s’engager dès aujourd’hui au sein d’alternatives concrètes. Construire ces alternatives, « c’est de la politique au sens premier du terme, en dehors de la politique partisane, insiste Edouard Marchal, puisqu’il est question de l’organisation de la cité ». À vos agendas !


Sources : Propos recueillis par l’équipe de Mr Mondialisation / fete-des-possibles.org / facebook.com