« Le guide pour agir » : s’engager sur Paris n’aura jamais été aussi facile

Vous vivez dans la région de Paris, souhaitez vous engager dans une cause, mais ne savez pas trop par où commencer ? Le guide pour agir est peut-être fait pour vous ! Ce livre, proposé par Astérya, répertorie plus de 1000 contacts d’associations actives dans le domaine des solidarités et de l’environnement. Classées par rubriques, elles sont accompagnées d’une courte description qui permettra de remettre leur action dans le contexte local et, pourquoi pas, leur apporter de l’aide !

Jeune association née en 2014, Astérya a pour « but premier de valoriser et de favoriser l’engagement citoyen sous toute ses formes », nous explique Lucie, bénévole et membre du conseil d’administration. L’association propose à ceux qui le souhaitent de s’engager de différentes manières au sein d’un « laboratoire d’actions et d’expérimentations ». Il s’agit de se rencontrer « pour discuter de solutions sans se borner aux problèmes » ou encore de suivre des formations sur l’engagement citoyen. L’association, au sein de laquelle 30 bénévoles s’engagent de manière régulière, dispose également de 4 salarié.e.s.

Astérya, une association pour renforcer la société civile

Dans ce contexte, une grande partie de l’action d’Astérya consiste à renforcer les tissus associatifs existants et à aider les citoyen.ne.s à découvrir des structures qui touchent leurs sensibilités. Par l’intermédiaire des « connecteurs citoyens », l’association met en relation les citoyen.ne.s « avec des associations qui ont besoin de leurs talents et de leurs compétences » et dont les activités sont en relation avec l’environnement ou les solidarités. Les connecteurs citoyens « interviennent notamment auprès de personnes migrantes et auprès de personnes en situation de handicap, en partenariat avec des établissements sociaux ».

Pourquoi s’engager aujourd’hui ? Face aux multiples défis sociaux, environnementaux et économiques, les citoyen.ne.s ont un rôle à jouer sur le terrain. Pour Lucie, qui termine cette année un master 2 dans l’édition, il existe une « pluralité d’engagements possibles », propres à chacun et à ses convictions. Encore faut-il savoir vers qui se tourner pour mettre son talent à contribution ! « Le tissu association comble les manquements de l’État », commente-elle, avant d’ajouter qu’il lui semble important de s’engager, « en dehors du monde du travail habituel, car le bénévolat est source d’enrichissement individuel, en rencontrant de nouvelles personnes, mais également via la discussion et le débat ».

Un guide des associations engagées parisiennes

C’est dans le même esprit qu’Astérya a développé entre juin 2016 et septembre 2017 Le guide pour agir. La première édition, inspirée d’un projet similaire à Lyon « qui a bien marché », porte sur tout le territoire desservi par le métro parisien. Elle contient le contact d’environ 1000 associations répartie en 16 rubriques thématiques et dont l’action collective permet une « société plus écologique, plus solidaire et plus démocratique ». En outre, les associations répertoriées sont ouvertes et tolérantes et ne pratiquent pas d’exclusion. C’est ainsi que le lecteur peut découvrir les associations qui s’engagent pour les alternatives agricoles, celles qui interviennent dans le milieu de l’éducation ou encore celles dont l’objet est de défendre les droits des femmes.

« Paris grouille d’associations, de causes à défendre, mais il n’est pas toujours facile de s’y retrouver » commente Lucie, qui insiste sur la volonté de proposer un « outil utile et agréable ». Pour cause, le livre de près de 400 pages ne se présente pas sous la forme d’un carnet d’adresses notées les une à la suite des autres. Pour la grande majorité des structures, des indications permettent de situer leur action de manière précise. Par ailleurs, de nombreux encadrés proposent des conseils ou des informations utiles à propos du milieu associatif en général. Il est donc autant destiné aux militants qu’aux professionnels de l’aide sociale.

Le guide est disponible à prix libre

Le guide, dont le prix de fabrication est de 7 euros, est distribué à prix libre, afin que chacun puisse contribuer à la hauteur de ses moyens. Il n’est donc pas disponible en librairie, mais il est possible de se le procurer en contactant Astérya ou à l’occasion de différents évènements dont les détails peuvent être consultés en ligne. Il est également disponible sur internet. Il a été conçu et réalisé « grâce à la mobilisation des bénévoles, des volontaires et les pré-commandes de ses lecteurs.rices » et ne contient aucune publicité. Les recettes issues de sa vente permettront de financer son coût de réalisation ainsi que les autres actions d’Astérya.


Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Soutenez-nous aujourd’hui en nous offrant un café. 😉

Sources : asterya.eu / facebook.com