« Nid d’Eau » : la maison flottante, écologique et autonome

Que diriez-vous de vivre dans une habitation flottante et éco-friendly au beau milieu d’un étang, d’un lac ou d’une rivière ? C’est le concept imaginé par l’architecte italien Giancarlo Zema et soutenu par l’entreprise Londonienne EcoForLife.

WaterNest 100, textuellement Nid d’Eau, c’est le nom que porte cette habitation hors-norme qui nous invite à vivre en harmonie avec la nature tout en respectant l’environnement et en s’adaptant à celui-ci. Inspiré des nids d’oiseaux aquatiques observés partout dans le monde par l’architecte italien, son design arrondi et sobre lui donne un cachet appréciable. Conçu pour être amarré, le nid est composé de matériaux recyclés à 98% et parfaitement résistants à l’eau.

Avec ses 100 m², l’habitat atypique offre un confort spatial non négligeable où tout est pensé pour éviter au maximum le gaspillage énergétique. Sur le toit sont disposés 60m² de panneaux photovoltaïques qui assurent le besoin en énergie des lieux. Ajoutée à un système sophistiqué de micro-ventilation naturelle et de climatisation, cette « maison » touche à ce qui se fait de mieux en matière d’économie d’énergie.

WaterNest-100-01

L’intérieur de la maison est composé d’une salle de séjour, d’une salle à manger, d’une ou deux chambres, d’une salle de bain et d’une cuisine. Rien de plus banal. Cependant, la configuration des lieux est modulable à souhait. Pour ne rien rater du spectacle naturel, une baie vitrée apporte luminosité et chaleur. Une terrasse permet enfin de profiter de l’air frais au bord de l’eau.

Le temps passe et les exemples d’habitations alternatives se multiplient à vue d’œil. Si leur prix n’est pas toujours abordable pour tous, marché de niche oblige, ces habitats à très faible impact répondent à une sensibilisation toujours plus grandes des citoyens face aux problèmes environnementaux qui les affectent. Il ne reste plus qu’à espérer voir ces écohabitats fleurir un peu partout afin de les rendre toujours plus accessibles aux bourses les plus modestes.

Et c’est loin d’être gagné. Si le projet est incroyablement positif sur le fond, le prototype flottant couterait actuellement plus de 500 mille euros… Prix qui inclus l’ensemble du système technologique de production d’électricité mais aussi une série de meuble entièrement recyclés et recyclables. Pour habiter sur l’eau, l’alternative la plus abordable à ce jour reste sans aucun doute une péniche réhabilitée.

WaterNest-100-03

WaterNest-100-08

WaterNest-100-07

WaterNest-100-06

WaterNest-100-05

WaterNest-100-04


Sources: lalibre / giancarlozema