Dans la rubrique « art engagé », nous vous présentons aujourd’hui Robert et Shana ParkeHarrison, deux artistes qui conjuguent leurs passions respectives afin de livrer un portrait critique de l’impact des activités humaines sur la terre et ses paysages. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat est plutôt impressionnant !

Ensemble à la ville comme à la scène, Robert et Shana se sont rencontrés dans l’État du Nouveau-Mexique alors qu’ils étaient encore étudiants. Elle apprenait la danse et le travail du métal tandis que lui se spécialisait dans la photographie. Mariant leurs compétences respectives dans l’art, le couple connait rapidement un succès d’estime. La qualité de leur collaboration quant aux œuvres présentant des chorégraphies scénarisées des effets de l’Homme sur les paysages se voit rapidement reconnue.

Encore et plus que jamais d’actualité, le thème est une nouvelle fois développé dans une série intitulée « Précipice » qui combine adroitement leur goût pour le théâtre et la performance. Plus de vingt ans plus tard, le couple ne se dément donc pas et démontre que la problématique de l’empreinte négative laissée par les activités humaines sur notre planète est la pierre angulaire, tout en finesse, de leur engagement artistique.

Sojourn-2015“Sojourn” (2015) par Robert & Shana ParkeHarrison

Les différentes mises en scènes, pensées et travaillées, dépeignent les affres d’une société du spectacle ultra-productiviste et invitent le spectateur au questionnement concernant notre rapport conflictuel avec la nature. « Nous créons des œuvres en réponse à la relation toujours plus noire qui lie ensemble les humains, la technologie et la nature. Ces travaux comportent une narration ambigüe qui offre un aperçu du dilemme posé par l’échec des promesses de la science et de la technologie à résoudre nos problèmes et à fournir des explications quant à la condition Humaine. » explique le couple d’artiste sur son site web.

Deux regards critiques et limpides qui une fois associés enfantent un univers surréaliste qui place l’art au service de la nature et de la philosophie. Leurs différents travaux sont exposés à la galerie Catherine Edelman, à Chicago, du 11 mars au 30 avril. Et si d’aventure Chicago vous semble trop éloigné, on passe en revue pour vous quelques pièces de cette magnifique série. Admirez.

Logic-of-Spring-2015“Logic of Spring” (2015) par Robert & Shana ParkeHarrison

Precipice-2015“Precipice” (2015) par Robert & Shana ParkeHarrison

Intermission-2015“Intermission” (2015) par Robert & Shana ParkeHarrison

Downpour-2015“Downpour” (2015) par Robert & Shana ParkeHarrison

Riverview-2015“Riverview” (2015) par Robert & Shana ParkeHarrison

Soliloquy-2015“Soliloquy” (2015) par Robert & Shana ParkeHarrison

First-of-May-2015“First of May” (2015) par Robert & Shana ParkeHarrison

Nature-Morte-2015“Nature Morte” (2015) par Robert & Shana ParkeHarrison


Sources : Thisiscolossal / edelmangallery / Toutes images produites par Robert & Shana ParkeHarrison / Publication à la discrétion du Catherine Edelman Gallery de Chicago.

Donation