Le « Slow Tiny Tour » : un tour de France à bord d’une tiny-house

Le « Slow Tiny Tour » est né de l’initiative de Fanny Moritz, éco-activiste et conférencière spécialisée sur les thématiques environnementales. Et pour sensibiliser la population au changement climatique, à la transition écologique ainsi qu’à la nécessité de réduire notre empreinte carbone & nos déchets, elle a décidé de se lancer sur les routes de France à bord d’une tiny house (micro-maison) qu’elle a elle-même conçue.

Un projet à vocation écologique

Pour réduire son empreinte carbone et dans le même temps promouvoir les modes de vie alternatifs Fanny a décidé de vivre en tiny house, ces maisons miniatures auxquelles Mr Mondialisation a déjà consacré de nombreux articles. Un déclic qui lui est venu en 2016, année où Fanny a mis sur pied des initiatives pour inciter à la réduction des déchets et de notre empreinte carbone. Elle donna notamment des conférences TedX, en entreprise et sur le Zéro Déchet.

Mais c’est en 2019 que tout s’accélère et que Fanny décide de transformer radicalement son mode de vie. Menant depuis 8 ans une vie d’expatriée utilisant souvent l’avion, elle décide de rentrer en France. Pour baisser son empreinte carbone elle s’attaque en priorité au logement (qui est sur le podium des sources d’émissions carbone) et se renseigne sur les tiny-house qui permettent globalement de diviser par 50 les émissions de gaz à effet de serre. Et elle réalise du même coup qu’elle tient là l’idée de combiner son métier de conférencière avec cet habitat alternatif nomade pour promouvoir des solutions afin de combattre le changement climatique auprès de citoyens de la France entière.

L’idée du « Slow Tiny Tour » était née. L’épidémie de coronavirus, loin de la démotiver, n’a fait au contraire que renforcer sa détermination.

La Tiny House ‘Imagine’

L’élément au cœur du projet dont Fanny a d’ores et déjà arrêté le plan. Pour la concevoir au mieux, en l’espace de juin et août 2020 seulement, Fanny a suivi une formation en éco-construction, rencontré des constructeurs de tiny house et visité une quinzaine d’entre elles ! Elle a décidé de la baptiser Imagine, en référence à la chanson de John Lennon pour « imaginer un mode de vie plus respectueux de notre planète, du vivant ».

Évidemment l’aspect écologique de sa tiny house est primordial. Fanny a prévu de l’équiper avec des installations écologiques comme les toilettes sèches, un système de récupération d’eau de pluie ou des panneaux solaires. A terme, sa tiny house sera bio-climatique et autosuffisante en eau & électricité. Ce sont d’ailleurs les nombreux avantages écologiques et économiques possibles dans une tiny house qui lui ont fait préférer cet habitat à un van ou un camping-car pour son « Slow Tiny Tour ».

Le Slow Tiny Tour

La construction 100% française (à l’exception des purificateurs d’eau) de la tiny house devrait être achevée durant l’été 2021. A partir de ce moment, Fanny entamera un tour de France à son bord au cours duquel elle sensibilisera aux enjeux énergétiques, environnementaux et promouvra l’habitat alternatif auprès des populations croisées sur son passage. Elle restera installée un mois dans une région où elle tiendra sur demande des conférences et des ateliers de confection DIY en collaboration avec des acteurs locaux. La tiny house se transformera en outil pédagogique et un lieu d’échanges : il sera possible de la visiter pour s’informer sur cet habitat particulier et de profiter de documentaires projetés en plein air.Mais déplacer ponctuellement sa tiny house signifie émettre des gaz à effet de serre, ce dont Fanny a évidemment conscience. Elle s’est donc fixée l’objectif d’émettre moins de 2 tonnes de CO2 à l’année pour l’ensemble de ses déplacements. Pour y parvenir elle restreindra l’utilisation d’un véhicule pour déplacer la tiny house à une période comprise entre avril et septembre. Le reste de l’année, elle a décidé d’être entièrement sédentaire. Et pour ses autres déplacements locaux (courses, travail,..), Fanny compte privilégier le vélo.

Si l’aventure de Fanny vous intéresse, il est possible de participer à sa campagne Ulule pour financer une partie de la construction de la tiny house et le « Tour ». Les internautes peuvent aussi suivre l’avancée du projet sur les comptes instagram et facebook de Fanny Moritz et son site personnel.

S. Barret

 

Donation