Joe Webb est un jeune graphiste qui réalise des collages à l’aide de vieux magazines aux allures vintages. Grâce à cette technique, il donne vie à des œuvres originales empreintes de surréalisme, à mi chemin entre ancien et modernité.

Né en 1976, l’artiste Anglais a mis de côté la technologie à sa disposition pour revenir à un travail plus authentique. Une paire de ciseaux, quelques vieux magazines vintages, voici les seuls ingrédients dont l’homme a besoin pour laisser libre court à son imagination débordante. Les combinaisons d’images employées donnent lieu à des scènes insolites où le surréalisme est omniprésent, avec une petite touche engagée qui n’est pas pour nous déplaire.

Prendre plusieurs réalités et les faire se rencontrer pour en créer une nouvelle donne beaucoup de cachet à ses réalisations. Si vous ouvrez l’œil et le bon, vous pourrez voir dans quelques-unes de celles-ci une critique acerbe de la société moderne et notamment de la technologie dont l’artiste n’est de son propre aveu pas un grand fan.

joe-webb-05

PhotoShop ou tout autre support technologique est bien entendu proscrit de son travail. Il pense en effet que l’utilisation d’images vintages et de logiciels de traitement d’images sont symboliquement incompatibles et le fait valoir sur son blog : « J’ai commencé à faire des collages comme une réaction à mon travail d’artiste graphiste sur ordinateur pendant des années. J’aime la limite des collages. Avec des images et une paire de ciseaux, il n’existe pas d’options Photoshop pour redimensionner, ajuster les couleurs.

Donation

Mes collages sont réalisés avec deux ou trois images uniquement, grâce à cette règle de travail je peux réinventer une scène originale en communicant une nouvelle idée.

Je suppose que je suis devenu assez anti-technologie, même si je fais la promotion de mon art à travers le web, que je possède un iPhone et que j’utilise Facebook. C’est déroutant, j’aurais souhaité naitre il y a 100 ans. »

09_joe_webb

02_joe_webb

03_joe_webb

04_joe_webb

07_joe_webb

08_joe_webb




05_joe_webb

06_joe_webb

Son travail fait aujourd’hui sensation sur la toile avec des centaines de milliers de personnes qui partagent ses images. En plus d’être devenu viral sur internet, Joe a exposé et vendu son travail à travers le monde. Ses images et estampes peuvent être observées à la « Saatchi Gallery » de Londres.

Nous ne pouvons que vous encourager à y faire un tour, et pourquoi pas saisir l’occasion pour observer les superbes sculptures de Kendra Haste ou celles de Philip Jackson ?

Voir la suite en page 2

Donation